Articles anciens:

Catégories

Origines


 

L’ ouvrage de référence,

le livre de Léon PASQUIER*:

« LE CAILAR, le Vistre et le Rhôny
à travers l’Histoire »

Une particularité de cette commune, faut-il appeler les habitants:

- les cailarois comme le fait René SOUBEYRAN, instituteur, directeur de l’école de garçons
ou
– les cailarens comme l’écrit Mr Pierre BERGÉ-LEFRANC, maire honoraire ?

On n’est pas en Normandie mais… cela dépend.
Si on veut parler français on emploiera cailarois, si on se rapproche de la Lengo Nostro on dira cailaren et pour les dames cailarenco.

Autre exemple venu d’ailleurs:
– à Eyragues (13) en français ils disent Eyraguais mais en provençal c’est Eiraguen  (René Trouillet)