Articles anciens:

Catégories

Fernand GRANON

 

Granon

Fernand Granon nait au Cailar le 5 octobre 1882.

Son géniteur Fernand, originaire d’Aigues-Vives envisage pour sa progéniture une carrière de négociant en vin, comme lui.

Sous l’autorité de son père et l’assentiment de sa mère Anna, le jeune Fernand poursuit ses Etudes au lycée Daudet à Nîmes après l’enseignement primaire à Aigues-mortes.

L’adolescent n’a qu’une idée en tête, s’occuper de la manade Combet.
Elle appartient à Laurent, son oncle et à sa mère depuis le décès de leur père Charles Combet en 1904. Celui-ci surnommé « Charlé  » avait acheté le troupeau de taureaux et de vaches de pure race camarguaise à un nommé Boissier en 1851.

À son retour du service militaire en 1906, Fernand a 24 ans. Il est libre de choisir entre le vin et le taureau.
C’est vite vu !
Il s’installe au Cailar auprès de sa mère et de son oncle Laurent Combet dit « Combétou  ». Cette même année le frère d’Anna subit un choc terrible avec la perte de son cheval dans des circonstances particulièrement atroces où un train le décapite littéralement sous ses yeux. Jusqu’ à sa mort en 1921 son esprit sera troublé. Son neveu prend les rennes de la manade aux côtés de sa mère.

Excellent éleveur, cavalier émérite, le patriarche du Cailar, comme il sera appelé plus tard, n’a qu’une seule obsession : préserver les qualités et la renommée de sa race bovine.

15 mai 1916 – Naissance du Sanglier ( Lou Biòu)

18 août 1919 – Première sortie du Sanglier et ce à Aigues-Vives

Années 1920 – Au cours de cette décennie des trains complets desservent la gare de Nîmes pour assister aux courses du Sanglier devenu cocardier mythique.

1929 – À cause du froid intense, mort d’un grand nombre de bêtes pendant l’hiver.

3 octobre 1931 – Ultime présentation en piste du Sanglier à Aigues-vives à l’occasion de la visite de l’ex Président de la République Gaston Doumergue.
Course des meilleurs cocardiers de la marque : Canario – Londres – Mounla – Clairon – Orphelin – et Paty.

22 octobre 1933 – Mort de Sanglier

21 novembre 1933 – Proposition de vente de la manade Granon à Arthur Blatière. Fernand Granon ne peut plus monter à cheval.

1937 – Vente de la manade Granon aux frères Delbosc de Lunel.

30 juillet 1939 – Le Clairon statufié à Beaucaire.

11 mars 1946 – Jean Lafont achète aux frères Delbosc les bêtes qui restent de la marque Combet-Granon .

31 juillet 1963 – Fernand Granon décède dans sa maison aux volets verts au Cailar.