Articles anciens:

Catégories

Le Cailar bien représenté lors de l’inauguration des Arènes de Lunel

C’était le samedi 29 septembre 2018…

9641 2

17ème Fête de la Saladelle:
Tableau d’Honneur.

La remise des prix:

17ème Fête de la Saladelle:
Tableau 8-9 et 10

La cavalière de l’équipe Yann Dallo:

Le char de Ben-Hur:

Les « cosaques »:

17ème Fête de la Saladelle:
Spectacle: Le zébu !

Un zébu obéissant:

17ème Fête de la Saladelle:
Spectacle: tableaux 4-5 et 6

Carla  Pélissier dans ses œuvres:

Jeux de lasso:

A la cosaque !

 

17ème Fête de la Saladelle:
Spectacle: tableaux 1-2 et 3

Les Cavaliers de Gallus:

La danse équestre:

Yan Dallo et ses voltigeurs cosaques::

17ème Fête de la Saladelle:
Autour du spectacle

Autour du spectacle:

17ème Fête de la Saladelle:
Ferrade et calèches

La ferrade et l’hommage à Pierre Aubanel:

=============================ooOoo============================

Les calèches:

17ème Fête de la Saladelle:
Déjeuner

17ème Fête de la Saladelle:
Dans les prés

Dimanche 2 septembre 2018, Le Cailar a organisé la dix-septième édition de sa Fête de la Saladelle. Comme toujours, le programme s’est voulu traditionnel, et familial :

- ferrade de deux anoubles dans les prés des Demoiselles, suivi d’une abrivado à l’ancienne (sept taureaux), le matin.

- repas sur la place du Cancel, le midi.

- spectacle équestre avec les Cavaliers de Gallus (famille Pélissier), ainsi que Yan Dallo et ses voltigeurs cosaques, aux arènes l’après-midi.
Suivi de la bandido. 

Une journée où traditions et émotions étaient présentes. 

Florent Giboulet, au nom des gardians de la manade Aubanel-Baroncelli, a remercié les nombreux afeciouna présents, et leur a demandé d’avoir une pensée pour «notre pélot Pierre Aubanel, qui nous a quitté le 22 février. Pierrot aimait cette terre cailarenne : ‟une terre de biòus et de traditions”. Il aimait la Fête de la Saladelle, avec les calèches fleuries, les participants en costumes traditionnels, et l’abrivado à l’ancienne».

Et c’est sous les applaudissements des afeciouna que la Ville du Cailar, par l’intermédiaire de Laurent Salert, 1er Adjoint au Maire, a offert à la manade Aubanel-Baroncelli une plaque commémorative, à la mémoire du manadier.
Manadier qui aurait apprécié la maîtrise et la dextérité avec laquelle les gardians ont mené la ferrade ainsi que l’abrivado. 

Maîtrise et dextérité étaient également de mise pour le spectacle équestre assuré par les Cavaliers de Gallus, ainsi que Yan Dallo et ses voltigeurs cosaques, dans une arène comble.

La famille Pélissier, qui était venu à la Glacière en 2011, a présenté un spectacle alternant les tableaux nouveaux et les anciens réactualisés ; un habile mélange entre la Camargue et le Far-West récompensés d’applaudissements nourris.

Yan Dallo et ses voltigeurs cosaques ont, eux aussi, alterné les tableaux sévillans et les numéros de voltige copieusement applaudis. 

La remise du Prix de la plus belle calèche, ainsi que d’un coup de cœur à la famille Pélissier, et un pour les voltigeurs de Yan Dallo, suivi de la bandido de la manade Aubanel-Baroncelli, ont conclu en beauté la journée.